Les cellules du système immunitaire

Les cellules immunitaires sont caractérisées par les clusters de différenciation qui sont des protéines exprimées à leur surface (cf partie sur les clusters). La présence de tel ou tel cluster donne aux cellules une sorte de fonction dans l’immunité. Nous allons évoquer les différentes cellules immunitaires impliquées dans le système immunitaire.

Cellules de l’immunité innée :

Phagocytes Caractéristiques
Monocyte : cellule sanguine immature de la famille des leucocytes d’origine myéloïde, qui provient de la moelle osseuseMonocyte Se différencie en macrophage ou en cellule dendritique dans les tissus dans lesquels elle réside.
Macrophage : cellule phagocytaire issue de la différenciation des monocytesMacrophage – joue parfois le rôle de cellule présentatrice d’antigène en présentant des molécules du CMH de classe II

-rôle de nettoyage de l’organisme : elle permet de digérer les déchets immunitaires

– Présente des récepteurs membranaires CD4, B7, CCR5, tous les PRR membranaires, molécules de classe I et II du CMH

Cellule dendritique : Cellule immunitaire d’origine myéloïde (en dérivant du monocyte) ou lymphoïde.Cellule dendritique

 

 

-présente des expansions cytoplasmiques (dendrites)

– rôle de cellule phagocytaire et de cellule présentatrice d’antigène dans les organes secondaire

-rôle dans le maintien de la tolérance au soi et dans la sélection  des lymphocytes T dans le thymus.

– Présente des récepteurs membranaires CD4, B7, CCR5, tous les PRR membranaires, molécules de classe I et II du CMH

Les polynucléaires ou granulocytes : leucocytes

d’origine myéloïde issus de la moelle osseuse aux noyaux polylobés

neutrophilesNeutrophile – ce sont les plus nombreux

– jouent un rôle dans la phagocytose

-meurent suite à la phagocytose

BasophilesBasophiles -ce sont les moins nombreux

-jouent un rôle essentiel dans l’allergie

AcidophilesAcidophiles -ont une action antiparasitaire : ils déversent sur les parasites le contenu de leurs granules
Cellule NK « natural killer » : cellule considérée comme un lymphocyteNK -cluster de différentiation CD56.

-capacité de tuer les cellules cibles de manière spontanée

-capacité de faire la différence entre une cellule saine et une cellule « malade »

mastocyte : leucocyte produit dans la moelle osseusemastocyte 2 -rôle primordial dans les allergies.

-contient des granulations contenant des enzymes diverses (perforine, granzyme) qui vont permettre de détruire des cellules infectées par apoptose (Cf. Apoptose des cellules du Pancréas)

-active et amplifie la réaction inflammatoire, diminue la coagulation sanguine, augmente la perméabilité des capillaires facilitant la diapédèse.

Les cellules résidentes des tissus : cellules nucléées (mastocytes, macrophages, cellules dendritiques) – rôle dans la réponse immunitaire innée

-expriment des molécules de classe 1 du CMH, ainsi que des cytokines de type interférons et des récepteurs TLR (PRR membranaires)

-Les cellules présentatrices d’antigène vont faire le lien entre l’immunité inné et l’immunité adaptative.

Cellules de l’immunité adaptative :

Lymphocyte B : leucocyte qui est produit et qui mature dans la moelle osseuseLymphocyte B -différentes localisations suivant leur stade de maturité : davantage présent au niveau des organes lymphoïdes secondaires, du sang et de la lymphe lorsqu’il n’est pas encore activé, et localisé de façon ubiquitaire (dans tout l’organisme) lorsqu’il est activé.

– cellules sanguines qui a une double différenciation, et ceci sous l’influence de l’antigène :

1- Différenciation en plasmocytes : ils ne présentent pas d’anticorps membranaires mais sécrètent des anticorps solubles qui iront se fixer sur l’antigène (opsonisation), facilitant ainsi la phagocytose

2- Différenciation en  lymphocyte B mémoire qui expriment à leur surface les anticorps spécifiques d’un antigène, permettant une réponse plus rapide si une seconde infection se présente.

-responsable de l’immunité humorale, qui vise à produire les anticorps spécifiques de l’agent pathogène.

-présence d’un BCR qui lui permet de reconnaître des fragments antigéniques (cf.PDF sur les BCR)

-rôle de cellule présentatrice d’antigène car présente des molécules de classe 2 du CMH, en plus des molécules de classe 1 du CMH.

Lymphocyte T : leucocyte produit dans la moelle osseuse qui mature dans le thymusLymphocyte T

-différentes localisations suivant leur stade de maturité : davantage présent aux niveaux des organes lymphoïdes secondaires, du sang et de la lymphe lorsqu’il n’est pas encore activé, et localisé de façon ubiquitaire lorsqu’il est activé.

– cellule sanguine qui a une double différenciation, et ceci sous l’influence de l’antigène.

-responsable de l’immunité cellulaire, qui vise à détruire les cellules pathogènes.

-présence d’un TCR qui leur permet de reconnaître des fragments antigéniques.

-de deux types : les LT CD8 qui ont comme destinée leur évolution en LT cytotoxique et les LT CD4 qui donneront des LT helpers (ou auxiliaires) qui ont un rôle de régulation de la réponse immunitaire adaptative par activation d’autres cellules immunitaires.

Cellules à l’interface entre les deux systèmes :

La cellule NKT : cellule intermédiaire entre la cellule NK et le lymphocyte T, lymphocyte car issue des précurseurs lymphoïdes au niveau de la moelle osseuse. -présence d’un TCR quasiment invariant d’une cellule à l’autre reconnaissant des glycolipides ou lipides présenté par des CD1d qui sont également invariants.

-Son activation induit une production de cytokines qui activera d’autres cellules immunitaires.

Le lymphocyte T γ-δ : lymphocytes T particuliers -expression d’un TCR-1 associé à un CD3 mais ne présentant ni CD4, ni CD8.

Toutes les images de cellules sont issues du site suivant : acces.ens-lyon.fr, il s’agit de schémas et non de représentations microscopiques. Pour plus d’informations sur chacune des cellules immunitaires, le site access propose des fiches d’identité des cellules avec des vues macroscopiques et des indications de taille plus parlantes. Vous pouvez y accéder directement en cliquant sur le lien suivant : http://acces.ens-lyon.fr/acces/ressources/immunite-et-vaccination/cellules-immunes-et-organes-lymphoides/fiches-cellules-immunitaires

 

Date de publication de l’article: 4 mai 2016

Dernière mise à jour: 11 mai 2016

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s